Dans ce deuxième épisode, Benjamin Volland se penche sur l'un des principaux facteurs qui rendent le thème de la numérisation si virulent pour le système éducatif: la crainte que la numérisation détruise une partie considérable des emplois tels que nous les connaissons aujourd'hui.

Il s'agit de voir ce qu’on peut dire jusqu'à présent des effets de la numérisation sur le marché du travail. Que peut-on déduire des vagues d'automatisation précédentes? Et quelles conséquences en découlent pour le système éducatif et l'école?

0:00 -:--
Télécharger le podcast

Ce podcast est disponible sous licence Creative Commons CC BY-NC-ND.

Avez-vous manqué le premier épisode?

Dans le premier épisode, Benjamin Volland se penche sur l'une des questions centrales qui revient sans cesse dans le contexte des médias numériques à l'école: à quoi sert leur utilisation?

Souhaitez-vous en savoir plus sur le rapport?

Vous trouverez les principaux constats, des analyses par degré scolaire, des graphiques et tableaux dans le rapport au format PDF.

Articles associés

Les données sur l'éducation et l'apprentissage sont produites de diverses manières. David. H. Schiller est professeur à la Haute école spécialisée des Grisons et responsable du projet de recherche «Chemins de données de l'éducation numériques (Digitale Bildungsdatenwege)». Il explique pourquoi la mise en évidence de ces flux de données numériques aide à identifier les potentiels de développement.

La meilleure façon d'apprendre une langue étrangère est de la parler. Le temps de parole est toutefois souvent insuffisant dans le cadre scolaire. Un chatbot basé sur la voix pourrait y remédier. Co-directeur du projet «Towards a Voice-based Chatbot for Language Learners (ChaLL)», Michael Geiss de la HEP de Zurich explique notamment quelles sont les prémisses à respecter.

Notre nouvelle série de podcasts est consacrée aux données dans l'espace numérique de formation. Le premier épisode de cette série répond aux questions suivantes: que sont les flux de données, pourquoi sont-ils importants et que pouvons-nous en apprendre?

Le 1er septembre 2023, la loi fédérale révisée sur la protection des données est entrée en vigueur. Pour les personnes privées (y compris les entreprises) et les organes fédéraux, cela implique des changements importants dans la manière de traiter les données personnelles et d'informer.