Depuis le 1er juillet 2022, nous exploitons le guichet sur l'utilisation et la protection des données pour l'espace suisse de formation. Des spécialistes conseillent gratuitement les personnes issues de la pratique éducative et les responsables de l'éducation.

Thèmes au coeur de la pratique de l'éducation

Le nombre de nouvelles demandes ne cesse d'augmenter depuis le lancement du guichet il y a environ six mois. Dans ce cadre, les thèmes suivants sont au coeur des préoccupations des praticiennes et praticiens de l'éducation:

  • Utilisation conforme à la protection des données des applications d'apprentissage et du matériel pédagogique numérique
  • Transmission de données personnelles
  • Stockage de données dans le cloud
  • Utilisation et sécurité des données à l'école ou dans l'entreprise d'apprentissage
  • Droits d'auteur des images, des textes et de la musique
  • Utilisation d'appareils personnels à des fins scolaires (BYOD)

Avez-vous des questions sur la protection et l'utilisation des données?

Le 1er septembre 2023, la nouvelle loi sur la protection des données entrera en vigueur, ce qui aura également des répercussions sur l'école et l'enseignement. Avez-vous des questions sur la protection et l'utilisation des données en général ou en rapport avec la nouvelle loi? Envoyez-nous votre question.

Exemple pratique: connexion à des services en ligne

Lors de la création de comptes utilisateurs et de logins pour l'utilisation de services en ligne, des questions se posent souvent dans le domaine de la gestion de l'identité, comme le montre cet exemple tiré de la pratique du guichet:

Lors de la création d'un login, faut-il utiliser les prénoms et noms des apprenantes et apprenants ou un pseudonyme (par exemple pour l'adresse courriel)? Et le login personnel peut-il être transmis à des tiers?

En principe, il est recommandé d'utiliser des noms abrégés ou des pseudonymes pour les adresses électroniques. L'école a un devoir d'information envers les responsables légaux. L'information sur le nouveau traitement de données devrait être donnée à temps et contenir l'intention, le but et l'utilisation d'un tel traitement de données.

Comme nous disposons d'une vue d'ensemble de tous les organismes cantonaux qui s'occupent de l'utilisation et de la protection des données, nous vous mettons également en contact avec l'organisme concerné. Selon le thème, nous renvoyons également à des fiches d'information et brochures existantes, comme le lexique de la préposée à la protection des données du canton de Zurich.

En outre, Edulog est un partenaire fiable en matière de gestion des identités. Il s'agit de la Fédération des services d'identité dans l'espace suisse de formation, que nous avons développée sur mandat de la CDIP. Edulog garantit un accès sécurisé aux services en ligne dans les écoles jusqu'au secondaire II inclus. Les écoles peuvent se connecter aux différents services via Edulog. Des éditeurs de matériel pédagogique comme Klett et Schulverlag Plus ainsi que des fournisseurs de services comme Dybuster et bien d'autres utilisent déjà Edulog. D'autres fournisseurs viennent s'y ajouter en permanence.

Expertise en matière d'utilisation et de protection des données

Nous mettons à disposition notre expertise en matière d'utilisation et de protection des données. Nos services de conseil équivalent à une recommandation. Nous contribuons ainsi au développement continu des connaissances dans le système éducatif dans les domaines de l'utilisation et de la protection des données. De plus, nos identifions les questions urgentes et les mesures à prendre. Le guichet se trouve volontairement dans le flux d'informations du système éducatif. De par ses prestations, il permet d'avoir une bonne vue d'ensemble des besoins et des défis des écoles et des autorités cantonales de l'éducation. Une plus grande cohérence dans la gestion de l'utilisation et de la protection des données doit être atteinte dans toute la Suisse.

Le traitement des demandes permet d'acquérir en permanence des connaissances pour notre travail de développement d'une politique d'utilisation des données à l'échelle nationale.

Articles associés

Le projet IDENTI du canton de Lucerne s'intéresse à l'identité numérique des élèves et met en lumière les conditions-cadres des moyens d'enseignement numériques ainsi que des applications. Karin Weber et Reto Buchmann, qui assument la codirection du projet, ont esquissé pour nous les premières solutions aux défis identifiés.

Les données sur l'éducation et l'apprentissage sont produites de diverses manières. David. H. Schiller est professeur à la Haute école spécialisée des Grisons et responsable du projet de recherche «Chemins de données de l'éducation numériques (Digitale Bildungsdatenwege)». Il explique pourquoi la mise en évidence de ces flux de données numériques aide à identifier les potentiels de développement.

La meilleure façon d'apprendre une langue étrangère est de la parler. Le temps de parole est toutefois souvent insuffisant dans le cadre scolaire. Un chatbot basé sur la voix pourrait y remédier. Co-directeur du projet «Towards a Voice-based Chatbot for Language Learners (ChaLL)», Michael Geiss de la HEP de Zurich explique notamment quelles sont les prémisses à respecter.

La collaboration avec des projets d'utilisation des données nous permet d'éclairer l'écosystème des «données de l'éducation» à l'aide de cas concrets issus de la pratique et de tester des solutions à la croisée des différents groupes d'intérêts. Les expériences faites jusqu'à présent le montrent: malgré toute l'hétérogénéité, les mêmes questions préoccupent.