Dans le dernier rapport annuel, nous replaçons les principaux résultats de l'année dernière dans un cadre plus large. L'éventail va du contexte qui a conduit à la prolongation de la phase d'introduction d'Edulog à la projection de certificats de formation dans une blockchain.

Nous accordons une importance particulière aux perspectives externes. Sept personnes de notre réseau décrivent leur point de vue sur nos points principaux dans des textes ou des vidéos. Le choix des invitées et invités reflète la diversité des parties prenantes à l'interface entre le système éducatif et les marchés technologiques. Les contributions se concentrent notamment sur le lien entre l'apprentissage analogique et numérique, la complexité de la mise en œuvre d'Edulog dans un canton ou l'importance de l'autodétermination numérique. Le titre de cet instantané d'interactions, complexes et difficilement planifiables, nous sert en quelque sorte de credo pour les tâches en cours et à venir: «Apprendre ensemble». Nous remercions toutes celles et tous ceux qui y contribuent activement.

Articles associés

Le nouveau rapport de la Commission européenne examine les nouvelles technologies et leur influence sur l'éducation. Il offre un aperçu des possibilités offertes par ces technologies et examine comment elles peuvent remodeler l'éducation dans le contexte de la théorie de l'apprentissage, tout en formulant des recommandations pour la politique de l'éducation.

Avec l'adhésion de Lehrmittelverlag Zürich (LMVZ), c'est un acteur de premier plan qui rejoint Edulog. La maison d'édition s'est établie au-delà des frontières cantonales zurichoises grâce à ses produits éducatifs. Où le voyage de la numérisation va-t-il mener? Réponse avec Michael Andrä, responsable de LMVZ digital.